Les régions du thé Vietnamien

Les différentes régions de plantations de thés vietnamiens
Les types de thés vietnamiens proviennent essentiellement de 3 grandes régions, thé du nord à Thai Nguyen ; thé parfumé, thé Oolong à Bao Loc et les autres thés séculaires au nord- ouest.

La région nord-ouest
Sur la chaîne de montagne de Hoang Lien Son, qui est la partie de l’est de l’Himalaya, il y a des centaines d’arbres séculaire poussent de façon sauvage, donnent plusieurs variétés de thé séculaire très connu comme : Ta Xua, Lung Phin, Ha Giang.

Bao Loc
Bao Loc est un vaste plateau de la province de Lam Dong, sur la route de Da Lat, entre 850 et 950 mètres d'altitude. Le sol basaltique très fertile, riche en humus et un climat doux offrent d'excellentes conditions à la culture de ce thé au goût doux et parfumé. C’est une région très connue grâce à ses thés aromatisés et ses fleurs parfumées.

Thai Nguyen
C’est la plus grande zone de culture de thé au nord, elle est très célèbre pour ses variétés de petite taille de thé. La spécialité régionale est thé vert. Ce thé réputé pour la finesse de sa cueillette et de son goût est très recherché par les consommateurs locaux au Vietnam

Hanoï
La capitale du Vietnam, le millénaire du dragon d’Hanoï, est connue pour son thé de lotus. Le thé à la fleur de lotus est donc bien un thé impérial. Aujourd’hui, on dit au Vietnam, que le meilleur lotus vient du lac occidental (Lac de Ho Tay). Le goût du thé à la fleur de lotus est différent de celui élaboré avec la feuille de lotus. Les stigmates lui confèrent une note fraîche, un peu mentholée et boisée même santal. Sa propriété médicinale serait de purifier le sang.

Les différents thés du vietnam

Thé de Bao Loc
Le sol et le climat propice ont rendu cette région, elle devient la région la plus importante de thé du Vietnam. Elle se caractérise par des thés parfumés traditionnels comme thé de jasmin, thé de lotus, thé de gingembre, thé de ginseng ananas.. et les vastes plantations de thé Oolong de haute qualité.

Thé de Thai Nguyen
La plus grande région et la plus célèbre du Nord, founit le thé vert Thai Nguyen qui est consommé par près de 100% de la population du nord du Vietnam. Avec un goût acerbe et doux à la fin de la gorgre, le thé de Thai Nguyen est la vedette en matière d’exportation vers l’étranger.

Thé de Nord-ouest
Le perceau de thé au monde est situé dans la forêt protogène sur la chaîne montagneuse Hoang Lien Son. Dans les provinces de Nord-ouest sont produits les thés de haute qualités. Les plus connus sont le thé Shan Tuyet à Ha Giang et le thé séculaire à la mongtage Ta Xua.

Thé de Hanoï
Hanoï ne cultive pas de thé mais cette ville est la capitale de la civilisation antique associée à l’histoire du Vietnam, où elle favorise la valeur de la culture du thé. Elle est également le lieu de naissance de thé de lotus de lac occidental attrayante dans le monde entier.

Méthode de préparation d'un bon thé vietnamien

Le secret de la préparation d’un bon thé se compose en 3 éléments essentiels :
La température de l’eau,
Le temps d’infusion et
La quantité suffisante de thé.

Les feuilles séchées du théier s’infusent dans l’eau bouillante. Cependant, il faut respecter certaines règles pour obtenir un bon thé. L’infusion du thé ne nécessite pas d’être un expert mais ce n’est pas aussi simple que de tremper quelque chose dans l’eau.

Les températures auxquelles le thé doit être bu varient en fonction de la qualité et de la nature de celui-ci. Il faut savoir que plus le thé est de haute qualité, moins la température doit être élevée, et que l'on ne bout jamais une eau pour le thé.

Les thés noirs, que l'on boit le plus fréquemment, doivent être infusés dans une eau à 95°C. Ils s'infusent entre 3 à 5 minutes, le temps reste le même s'il sont aromatisés, mais comptez 2 à 3 minutes seulement si les feuilles sont broyées.

Les thés verts, réclament eux une eau qui varie de 60°C à 90°C (les plus délicats jusqu'à 75°C seulement), et il faut les infuser 3 à 5 minutes s'il s'agit d'un thé vietnamien (noter que l'eau du thé vert à la menthe doit être bouillante).

Les thés jaunes et blancs se servent avec une eau d’une température entre 70°C et 80°C. Pour ces deux thés, moins l'eau est chaud, plus la qualité est meilleure. Les grands thés blancs demandent une eau de 50°C à 70°C uniquement. Il faut les laisser infuser entre 7 à 10 minutes.

Les thés Oolong se servent avec une eau d’une température variant de 80 à 95°C, et il faut les infuser durant 5 à 7 minutes.

Attention, un thé infusé trop longtemps est plus âcre, ce qui est dû aux tanins libérés. Si vous souhaitez consommer un thé un peu plus corsé, préférez alors ajouter des feuilles de thé.

Les instructions d’arôme de thé


Il n’est pas facile de décrire notre impression, de donner un commentaire « bon » ou « pas bon » en buvant du thé. On entend souvent deux mots, les plus courants sont amer et doux, mais ils seraient trop général pour une description, alors que le monde de la saveur de thé est rempli de variétés et de diversités.

Un « petit lexique » des adjectifs délivrant les saveurs suivantes vous aidera à mieux distinguer les termes généraux et comprendre mieux chaque goût spécifique de chaque thé, afin d’enrichir votre connaissance du monde théier.
Souvenez–vous bien qu’il n’y a pas un goût indépendant ou une frontière stricte entre ces mots, le goût sera toujours complexe et parfois sa description se mélangent. Lorsque l ‘on goûte, on va évaluer trois aspects de thé à savoir: le parfum, le goût, et l’eau de thé.

Lire la suite

6 étapes de l’infusion du thé vietnamien

1Faire bouillir l’eau : Assurez-vous que l’eau qui a été mis en bouteille, n’est pas l’eau minérale ou l’eau du robinet. La plupart des thés sont infusés au-dessous du point d’ébullition, environ 750C-980C selon le type de thé.

2Préchauffer les tasses : Lorsque l’eau entame sa phase d’ébullition, il faut verser l’eau dans la théière, fermer le couvercle. Dès que la théière chauffe, vous versez l’eau dans tasses préparées.

3Mesurer la quantité du thé : Mettre une quantité selon le type de thé et selon votre goût. On met normalement de 1/5 à ½ de thé dans la théière.

4Réveiller le thé : Verser l’eau chaude dans la théière pour que les feuilles de thé submergent dans l’eau et vider immédiatement cette eau. Cette eau ne doit pas être bue. Cette étape permet de réveiller le thé pour que les feuilles puissent s’épanouir.

5Infuser du thé : Verser de l’eau bouillante dans la théière et le laisser environ 10-40 secondes selon le thé. Cette étape est la plus importante, assurez-vous que la température de l’eau et le temps d’infusion corresponde aux feuilles de thé utilisées.

6Verser le thé dans les tasses : Remplissez les tasses progressivement les unes après les autres, avec cette méthode vous permettra d’obtenir la même puissance d’infusion dans chaque tasse. Vider immédiatement les feuilles infusées et rincez la théière pour ne pas laissez les feuilles moisir dedans et obtenir une bonne saveur à la prochaine utilisation.

Pour la deuxième infusion : Refaire l’étape 5 et 6, la température et le temps doivent être plus élevée.