Les régions du thé Vietnamien

Les différentes régions de plantations de thés vietnamiens
Les types de thés vietnamiens proviennent essentiellement de 3 grandes régions, thé du nord à Thai Nguyen ; thé parfumé, thé Oolong à Bao Loc et les autres thés séculaires au nord- ouest.

La région nord-ouest
Sur la chaîne de montagne de Hoang Lien Son, qui est la partie de l’est de l’Himalaya, il y a des centaines d’arbres séculaire poussent de façon sauvage, donnent plusieurs variétés de thé séculaire très connu comme : Ta Xua, Lung Phin, Ha Giang.

Bao Loc
Bao Loc est un vaste plateau de la province de Lam Dong, sur la route de Da Lat, entre 850 et 950 mètres d'altitude. Le sol basaltique très fertile, riche en humus et un climat doux offrent d'excellentes conditions à la culture de ce thé au goût doux et parfumé. C’est une région très connue grâce à ses thés aromatisés et ses fleurs parfumées.

Thai Nguyen
C’est la plus grande zone de culture de thé au nord, elle est très célèbre pour ses variétés de petite taille de thé. La spécialité régionale est thé vert. Ce thé réputé pour la finesse de sa cueillette et de son goût est très recherché par les consommateurs locaux au Vietnam

Hanoï
La capitale du Vietnam, le millénaire du dragon d’Hanoï, est connue pour son thé de lotus. Le thé à la fleur de lotus est donc bien un thé impérial. Aujourd’hui, on dit au Vietnam, que le meilleur lotus vient du lac occidental (Lac de Ho Tay). Le goût du thé à la fleur de lotus est différent de celui élaboré avec la feuille de lotus. Les stigmates lui confèrent une note fraîche, un peu mentholée et boisée même santal. Sa propriété médicinale serait de purifier le sang.